Copyright © Blerotphoto.fr

Toute reproduction interdite sans l'autorisation de l'auteur.

Accueil Le club Galeries Techniques Liens Contact

La photo de rue

Retour

On appelle photo de rue une photo prise dans un lieu public (rue, gare, plage, etc.), prise de façon spontanée et sur laquelle ou voit des personnages et/ou des animaux. Il ne s’agit donc pas de photographier un monument ou de faire un portrait posé dans la rue. On peut le faire ouvertement, ou discrètement, à l’insu des personnages.


Photographier ouvertement quelqu’un dans la rue implique qu’au préalable on lui ait fait un petit signe pour lui montrer qu’on allait le prendre en photo. C’est beaucoup plus facile lorsqu’on est dans le cadre d’un spectacle de rue ou d’une fête.


Mais les meilleures photos de rue sont celles qui sont faites discrètement, ce qui implique de suivre quelques techniques particulières. En premier lieu, le choix du matériel, qui lui aussi doit rester discret (évitez d’équiper un reflex d’un gros zoom 2,8/24-70mm). Mais même avec le matériel le plus discret, le photographe doit adopter un comportement anonyme. Il s’agit de se fondre dans la foule sans se faire remarquer.


Une façon de le faire est de ne pas porter l’appareil à hauteur des yeux, mais de faire des photos « au jugé » en le laissant à la hanche ou suspendu au cou. Par sécurité, il faut choisir un objectif « grand angle » afin d’augmenter les chances que le sujet soit « dans la boîte », quitte à recadrer la photo en post-traitement. Le choix d’un tel objectif, dont la focale est très courte (*), a par ailleurs l’avantage d’augmenter la profondeur de champ de l’image (*). Certains appareils possèdent un écran orientable qui peut être pratique pour surveiller le cadrage. L’usage du téléobjectif pour la photo de rue n’est certes pas interdit, mais il relève plus des pratiques de paparazzi…


Toujours par discrétion, il est important de désactiver les fonctions telles que le flash automatique ou l’illuminateur d’assistance de l’autofocus quand on fait des photos dans une faible lumière (là il faut souvent sortir le manuel d’utilisation de l’appareil…).


Dans la rue, on peut trouver des décors particulièrement intéressants à photographier : une affiche, un graffiti, une enseigne, etc. Ils prendront toute leur valeur si vous attendez qu’un personnage s’invite dans le cadre, ce qui nécessite de rester « en planque » un certain temps, et quelquefois de rentrer bredouille. La photo de rue est en effet une pratique dans laquelle le facteur chance compte beaucoup dans les résultats.

La pratique de photo de rue peut également donner d’excellents résultats par mauvais temps, et même sous la pluie. Les personnages prennent des attitudes intéressantes pour se protéger, et dans le même temps ils ne prêtent aucune attention au photographe. Dans ces cas, il faudra juste composer avec une lumière quelquefois faible, en augmentant par exemple la sensibilité ISO du capteur (*).


Précisons enfin que dans l’espace public, la liberté de photographier est la règle tant que ce n’est pas interdit par un panneau (zone militaire, par exemple). En revanche, ce principe ne s’applique pas dans les centres commerciaux, les cafés, les restaurants, les musées, chaque propriétaire édictant ses propres règles.

(*) Voir les règles de base


Rue Img 003.jpg Rue Img 001.jpg Rue Img 004.jpg Rue Img 002.jpg Rue Img 005.jpg

Un clic sur la photo pour l’ouvrir